2 points à contrôler avant de faire l’achat d’une voiture d’occasion

Acheter une voiture d’occasion vous permet de faire une bonne affaire en termes de prix. Cependant, cela peut être un investissement à risque si jamais vous tombez sur un véhicule à problème qui nécessite beaucoup de réparations. Pour éviter les désagréments, pensez à contrôler le véhicule avant de signer l’acte de vente. Pour ce faire, voici 2 points importants qu’il faut prendre en compte.

Vérifiez la fumée qui sort du pot d’échappement

L’état de la voiture et surtout du moteur peut être défini en fonction de la fumée qui se dégage du pot d’échappement. En cas de présence de fumée blanche, si le moteur est encore froid, c’est assez normal. Il se dissipera après quelques minutes. Toutefois, si on a la même couleur de fumée alors que le moteur est bien chaud, il est possible qu’il y ait des problèmes au niveau de la jointure de culasse ou de la pompe à eau. Si la fumée est de couleur noire, le moteur n’est pas très bien entretenu s’encrasse avec le temps. Cette couleur se constate également lorsque l’air et l’essence sont mélangés. SI vous avez un moteur diesel, c’est un cas normal étant donné que le moteur a besoin d’éliminer les déchets de carburation de temps en temps. Mais le plus dangereux c’est la présence de fumée bleutée. Cela veut dire qu’il y une grande défaillance au niveau des segments. Ce qui va engendrer une surconsommation de lubrifiant. Si tel est le cas, ne poursuivez pas la transaction. En effet, le moteur est en piètre état.

Sentez l’état de l’embrayage lorsque vous appuyez sur la pédale

Le système d’embrayage est l’un des éléments les plus sollicités dans une voiture. Il peut aussi vous permettre de définir l’état général du moteur et de la voiture d’occasion. Pour ce faire, mettez le moteur en marche en mettant la vitesse au point mort. Ensuite, procédez à une marche arrière après quelques minutes. Si la boite grince, le système d’embrayage est défaillant. Procédez de la même manière, mais au lieu d’entrer la marche arrière, mettez la vitesse en 4e ou 5e. Un système d’embrayage en bon état devrait faire caler la voiture si vous procédez à cette démarche lorsque vous relâchez l’embrayage. Si le moteur se met toujours en marche, l’état de l’embrayage est mauvais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *