Que savoir sur les motos électriques

Une moto électrique a la particularité d’être moins polluante qu’une moto classique. Si auparavant, seuls les scooters avaient des versions en moto électrique, aujourd’hui, presque tous les types de motos présents sur le marché ont des versions électriques que ce soit les scooters, les motos cross, les roadsters, et même les motos pour enfant.

L’autonomie de ce type de moto

La moto électrique ne fonctionne pas grâce à l’essence, mais à l’aide d’une batterie. Si auparavant, la puissance de ces batteries ne permettait pas aux motos électriques de rivaliser avec les performances d’une moto thermique, actuellement, ce n’est plus le cas. On peut avoir des motos électriques avec des puissances équivalentes aux motos fonctionnant à l’essence, comme les motos de la marque super soco. Ce qui fait la particularité d’une moto électrique, c’est qu’elle est plus rapide au démarrage. En effet, grâce à la récupération d’énergie, les condensateurs permettent la recharge des batteries et donc, la production d’énergie lorsque le motard freine. Ce qui va préserver la batterie, améliorer son autonomie et augmenter sa performance au démarrage. Il faut aussi noter qu’on n’a pas besoin de toujours chercher une borne de recharge publique pour recharger la batterie d’une moto électrique. Cela peut se faire avec une prise de courant qui se trouve à la maison. D’ailleurs, il suffit généralement de 4 heures pour que la batterie soit pleine. Une batterie pleine vous permet de faire un trajet d’environ 100 km. Toutefois, cette autonomie peut dépendre de plusieurs paramètres (puissance du moteur, poids de la moto, vitesse, le type de route, etc.).

Points forts et points faibles de ce type de moto

Ce qui plait chez une moto électrique, c’est son absence de bruit. Cependant, chez les férus de la moto, c’est un point qui dérange, car sur une moto, on cherche aussi ce ronronnement un peu nerveux qui la caractérise.

Au-delà de ce point, il faut noter que l’entretien de ce type de véhicule est nettement moins cher. En effet, si on calcule le coût de l’électricité consommée sur 100 km par rapport au prix du carburant, la différence est flagrante. On ne consomme que 2.9 euros d’électricité contre 8.4 euros d’essence environ sur une moto thermique.

Concernant la vidange, comme c’est une moto qui ne nécessite pas l’utilisation d’huile moteur, le motard peut se décharger de cette tâche. On n’a également aucune odeur qui émane du moteur et de l’échappement. C’est une moto qui ne dégage ni des gaz nocifs ni des particules dangereuses dans l’air.

On peut également bénéficier de différents types d’aides pour l’achat d’une moto électrique. Ce qui n’est pas le cas avec une moto thermique. La cotisation d’assurance est également moins onéreuse.

Pour ce qui est de ses inconvénients, on regrette qu’il n’y ait encore que très peu de modèles et donc de choix, disponibles actuellement sur le marché et surtout, en France. Il faut aussi noter que la sensation recherchée sur une moto peut être absente par moment. Et cela, parce que ce type de moto est trop silencieux. Et malgré les aides à l’achat, les motos électriques sont encore proposées à un prix très élevé sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *