3 astuces infaillibles pour passer son permis de conduire

La plupart du temps, un examen peut engendrer une source d’angoisse et de stress. Passer un permis de conduire est vécu par beaucoup de jeunes conducteurs comme un cas difficile à passer. C’est pourtant un passage obligatoire pour pouvoir obtenir un permis de conduire. A ceci, que ce soit pour réussir l’épreuve théorique générale ou la conduite, voici quelques conseils d’une personne qui a raté à plusieurs reprises son examen et a tiré des leçons de ses échecs :

S’inscrire au moment opportun

Avant de se lancer dans un examen, il faut que vous vous entrainiez plusieurs fois au code afin de diminuer le nombre de fautes. Si vous commettez plus de 5 fautes à l’examen, vous êtes cuits. D’ailleurs, il faut payer 30 euros pour pouvoir se présenter à l’épreuve théorique générale. Non seulement vous allez perdre de l’argent, mais aussi vous perdez du temps. Une astuce qui a déjà fait ses preuves est d’utiliser des logiciels adaptés et des applications gratuites auxquels vous pouvez télécharger sur le Net pour s’entrainer. Ne vous inscrire que si vous êtes sûr de passer le code et la conduite.

Bien réviser le code

Il existe deux possibilités pour se former : soit de s’inscrire dans une auto-école ou d’être autodidacte. Si vous êtes une personne qui n’a pas un minimum d’autodiscipline, il est préférable pour vous d’aller dans une auto-école. Toutefois, la clé de la réussite au code réside dans la régularité. Contrairement à la conduite, le code nécessite un effort de mémorisation. C’est pourquoi à tout moment de la journée, dès que vous avez du temps libre, il faut réviser votre leçon. En outre, vous pouvez simuler vos acquis par le biais des sites comme Codeclic, Code-route-facile ou encore Permik.

Faire attention aux règles de sécurité

Lors de l’examen de conduite, l’une des premières choses que le contrôleur vérifiera et notera, c’est votre aptitude à connaitre les règles de sécurité de base à savoir mettre la ceinture de sécurité, regarder dans les rétros et allumer le clignotant avant de prendre une autre direction. Il faut aussi bien regarder les panneaux de signalisation pour savoir à quelle vitesse vous pouvez rouler. L’inspecteur sera intransigeant là-dessus. Si vous êtes sur une voie où la vitesse est limitée à 30 km/h et que vous rouliez à plus de 50 km/h, vous allez surement repasser votre examen de conduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *